DERNIERE MINUTE

La viande imprimée en 3D, alternative éco-responsable

La viande imprimée en 3D, alternative éco-responsable
Tous droits réservés
euronews
Taille du texte Aa Aa

Seriez-vous prêts à servir un steak imprimé en 3D pour votre prochain Noël ? En Espagne, l'un des principaux consommateurs de viande sur le continent, on a trouvé une alternative durable à la viande traditionnelle. Installé à Barcelone, l'Italien Giuseppe Scionti est parvenu à imprimer de la viande végétale en trois dimensions à partir de modèles sur Internet.

"C'est le premier produit qui a à la fois l'apparence en trois dimensions d'un morceau de viande, qui a le goût ainsi que la consistance fibreuse, une vraie alternative à la viande animale, explique l'ingénieur en biotechnologies," explique l'Italien. "Le bétail a un impact plus fort sur l'environnement en termes de gaz à effet de serre que tous les transports combinés. La FAO estime que le bétail représente 14,5 % des gaz à effet de serre contre 13 % pour les transports."

Le but de Giuseppe Scionti est de parvenir à une production à large échelle. Il travaille encore sur des goûts différents. Mais ses tout nouveaux steaks imprimés sont parfaits pour un repas éthique, sain et équilibré. "Cette viande imprimée en 3D est faite avec des petits pois, du riz et de la protéine d'algues. La portion d'acide aminé est bien équilibrée sur le plan nutritionnel," estime la Docteure Martinez Olbiols, nutritionniste. "Si je dois recommander des protéines, pourquoi ne pourrais-je pas recommander un steak de protéines ? Si ça a vraiment le goût d'un steak... Car c'est important, de vérifier le goût aussi."

Les consommateurs en quête d'une alternative éco-responsable ont déjà commencé à changer leurs habitudes. Ces dernières années, les substituts à la viande ont augmenté de 451% sur le marché européen.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.