DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un troisième pompier volontaire meurt dans les incendies en Australie

Un troisième pompier volontaire meurt dans les incendies en Australie
Tous droits réservés
AP
Taille du texte Aa Aa

L'Australie en proie à des incendies, précoces et violents. Un pompier est mort et deux autres ont été brûlés, cela porte à trois le nombre de soldats du feu bénévoles qui ont péri depuis septembre. Depuis cette date, le feu a détruit plus d'un millier de maisons et plus de trois millions d'hectares, soit une superficie plus grande que la Belgique.

"Il est recommandé de ne pas emprunter les routes, c'est trop dangereux de conduire, pas seulement à cause de la fumée mais à cause de la nature instable et de la rapidité de ces incendies, prévient Lisa Neville, ministre de la police et des services d'urgences. C'est un avertissement pour tous les Victoriens, ce n'est pas encore fini."

Face aux difficultés, la solidarité s'organise.

"Les entreprises du coin ont permis à leurs employés d'aller combattre le feu en tant que volontaires. elles ont participé en aidant nos bénévoles, en leur fournissant de la nourriture et du soutien, mais elles ont été très durement touchées, constate Mark Greenhill, maire de Blue Mountains. C'est un moment important de l'année pour les entreprises locales."

Cette année, la gravité des habituels feux de forêts s'expliquerait par des précipitations très faibles, des températures record, des vents forts, favorisés selon les chercheurs par le réchauffement climatique. La capitale Canberra a annulé les feux d'artifice du Nouvel An, mais pas Sydney, malgré une pétition contre l'événement.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.