DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouvelle année, nouvelle SNCF

SNCF : ce qui change au 1er janvier 2020
SNCF : ce qui change au 1er janvier 2020   -  
Tous droits réservés
Le statut de cheminot disparaît
Taille du texte Aa Aa

C’est une révolution dans le monde ferroviaire français. Ce 1er janvier, en pleine grève contre la réforme des retraites, la SNCF change de statut. Elle devient une société anonyme à capitaux publics.

Jusqu’à présent établissement public à caractère industriel et commercial, la nouvelle SNCF, détiendra donc la totalité des titres de "SNCF réseau et SNCF voyageurs" sans possibilité de les céder. C’est un changement de taille. La SNCF devient une entreprise "à part entière" pour citer les mots de son ancien patron Guillaume Pépy. Le groupe devra désormais gérer ses investissements, éviter les pertes, maîtriser sa dette et est théorie est susceptible de faire faillite.

La conséquence majeure de ce changement concerne aussi les salariés. Les nouvelles recrues ne seront plus embauchées au statut de cheminot. La fin d'une époque qui ne concerne pas les quelques 130.000 bénéficiaires de ce statut qui, eux, le conserveront.

La priorité de Jean-Pierre Farrandou, le patron de la SNCF, pour 2020 sera de redéfinir les différents métiers et l’organisation du travail. Il a déjà eu l’occasion de dire qu’il souhaite plus de souplesse dans ces deux domaines. Cette évolution est étroitement liée à la libéralisation du secteur du rail en Europe. Prochaine étape : l’ouverture à la concurrence des trains de voyageurs, sur le même schéma que le fret. Un long processus car les premiers trains privés en France ne rouleront au plus tôt que mi-2020 voire 2021.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.