PUBLICITÉ

Mexico : des chaussures rouges pour les victimes de féminicides

Mexico : des chaussures rouges pour les victimes de féminicides
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Féminicides : le Mexique est l'un des pays les plus dangereux pour les femmes.

PUBLICITÉ

Des centaines de chaussures peintes en rouge ont été soigneusement déposées samedi sur l'une des places principales de Mexico pour attirer l'attention sur les violences sexistes dans le pays. On estime qu'en moyenne, 10 femmes et filles sont assassinées chaque jour et moins de 10% de ces cas sont résolus par la justice dans ce pays.

Elina Chauvet est à l'origine de cette oeuvre. Elle s'est lancée dans le militantisme artistique en 2009, après avoir perdu sa sœur, tuée par son mari dans la ville frontalière de Juarez, au nord.

"Avant, les femmes ne parlaient pas ouvertement de la violence à leur égard. Dix ans après le début de mon projet, ça a évolué. De nos jours, les manifestations sont absolument nécessaires" estime-t-elle.

Les autorités absentes

Le président Andrés Manuel López Obrador, qui est en poste depuis un peu plus de 13 mois, s'est engagé à faire de la lutte contre les féminicides, une priorité. Mais les choses ne semblent pas avancer.

3662 féminicides, ou meurtres de femmes liés au genre ont été répertoriés en 2018, avant que López Obrador n'entre en fonction, et ce taux a continué de progresser en 2019, bien qu'il n'y ait pas encore de chiffres définitifs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quand les femmes ont-elles obtenu le droit de vote dans les pays européens ?

Roumanie : les frères Tate placés en détention pour agression sexuelle

Les cours d'autodéfense sont ils efficaces ?