EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Holocauste : excuses historiques des Pays-Bas

Holocauste : excuses historiques des Pays-Bas
Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mark Rutte a pris la parole à l'occasion d'une commémoration à la veille de l'anniversaire de la libération d'Auschwitz et a présenté les premières excuses officielles de son pays.

PUBLICITÉ

Ce sont des excuses historiques, celles qu'a présentées ce dimanche le chef du gouvernement néerlandais pour la persécution des juifs aux Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale. Mark Rutte a pris la parole à l'occasion d'une commémoration à la veille de l'anniversaire de la libération d'Auschwitz.

"Je présente ces excuses en étant conscient qu'il est impossible de mettre des mots sur quelque chose d'aussi important et horrible que l'Holocauste. Il nous appartient, les générations d'après-guerre, de continuer à commémorer et honorer les morts en prononçant leurs noms, le faire encore et encore, et rester fermes ensemble ici et maintenant".

Sur les 140 000 Juifs qui vivaient aux Pays-Bas au début de la Seconde Guerre mondiale, seuls 38 000 ont survécu. L'année dernière, la compagnie ferroviaire nationale néerlandaise a annoncé qu'elle verserait des réparations aux familles de toutes les personnes qui ont été envoyées en train dans les camps de la mort.

Les excuses nationales de Mark Rutte sont une première historique que les survivants néerlandais de la Shoah attendaient depuis de nombreuses années.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment. Surfer à Rotterdam ? Geen probleem !

Pays-Bas : les condamnations tombent pour le meurtre du journaliste Peter R. de Vries

Nouveau gouvernement aux Pays-Bas : partis prenants connus, PM annoncé bientôt