Séisme en Turquie : l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise

Séisme en Turquie : l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise
Tous droits réservés AP
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Séisme en Turquie : l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise

Les recherche se poursuivent dans l'est de la Turquie pour retrouver des survivants, après le séisme de vendredi qui a fait près de 40 morts, selon un bilan toujours provisoire, et plus de 1.600 blessés.

PUBLICITÉ

Le froid glacial, ennemi numéro un

Particulièrement touchée par ce tremblement de terre, la ville d'Elazig et sa région, où des immeubles se sont effondrés. Les secouristes déblaient sans relâche les gravats. Depuis vendredi soir, ils ont extirpé 45 personnes vivantes. Mais, plus les heures passent, plus l'espoir s'amenuise, en raison surtout du froid, les températures avoisinant la nuit les -10 degrés.

Des trains reconvertis en centre d'hébergement

Les autorités mettent à disposition des hébergements d'urgence pour les sinistrés, mais elles manquent de place. Des trains ont ainsi été reconvertis en centre d'accueil provisoire.

Les habitants vivent avec la peur d'un nouveau puissant séisme. Plus de 600 répliques ont été ressenties depuis vendredi soir.

La Turquie habituée aux puissants séismes

La Turquie est située dans une des zones sismiques les plus actives au monde. Il y a 20 ans, un séisme avait fait plus de 17.000 morts dans le nord-ouest du pays.

Le dernier puissant tremblement de terre s'était produit en 2011 dans la province de Van (est), faisant plus de 600 morts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Turquie : la remontée des abîmes du spéléologue américain Mark Dickey

Turquie : dernière ligne droite pour sortir Mark Dickey, le spéléologue américain

Turquie : un spéléologue américain en cours d'évacuation