DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Proche-Orient : Donald Trump et Benjamin Netanyahou présentent leur plan de paix

euronews_icons_loading
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, with US President Donald Trump, speaks during an announcement of Trump's Middle East peace plan in White House on January 28, 2020
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, with US President Donald Trump, speaks during an announcement of Trump's Middle East peace plan in White House on January 28, 2020   -  
Tous droits réservés
MANDEL NGAN / AFP
Taille du texte Aa Aa

Une solution "réaliste" à deux Etats. C'est ce qu'a proposé le président américain lors de la présentation de son plan de paix pour le Proche-Orient. Mais est-ce réellement un plan de paix ? Un Etat palestinien démilitarisé serait créé, il pourrait avoir comme capitale Jérusalem-Est. mais les Palestiniens devraient rejeter le terrorisme et reconnaître Israël comme Etat juif.

"Ma vision présente une occasion gagnant-gagnant pour les deux parties, affirme Donald Trump, une solution réaliste à deux Etats qui résout le risque que représente un Etat palestinien pour la sécurité d'Israël. Aujourd'hui, Israël fait un pas de géant vers la paix."

Selon Benjamin Netanyahou, qui était aux côtés de Donald Trump, le plan américain octroierait à Israël la souveraineté sur la vallée du Jourdain, de quoi, comme l'ont déjà dit les Palestiniens, tuer tout espoir de paix.

"Président Abbas, a lancé Donald Trump, je veux que vous sachiez que si vous choisissez la voie de la paix, l'Amérique et de nombreux autres pays seront là pour vous aider de beaucoup de façons différentes, et nous serons là à chaque étape du processus."

Mais l'autorité palestinienne a déjà annoncé son rejet de ce plan, jugeant que Washington avait perdu toute crédibilité comme médiateur après les nombreux cadeaux offerts à Israël depuis l'arrivée de l'administration Trump à la Maison Blanche.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.