DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Plan de paix" de Donald Trump : tollé chez les Palestiniens

euronews_icons_loading
"Plan de paix" de Donald Trump : tollé chez les Palestiniens
Tous droits réservés
AP - Majdi Mohammed
Taille du texte Aa Aa

Une conspiration, une déclaration de guerre... Les réactions palestiniennes se trouvaient entre effarement et colère après l'annonce du plan américain pour le Proche-Orient. Un plan dit "de paix" mais qui a déjà entraîné de nombreux rassemblements anti-américains et anti-israéliens ce mardi soir dans les territoires palestiniens et à Gaza.

Mahmoud Abbas, à l'issue d'une réunion de crise, a déclaré : "Je voudrais dire à la paire Trump-Netanyahou que Jérusalem n'est pas à vendre, que tous nos droits ne sont ni à vendre ni à céder. Votre accord de conspiration ne passera pas".

Les Etats-Unis sont prêts à reconnaître sans délai l'annexion par Israël des colonies qu'il a implantées en Cisjordanie occupée et dans la vallée du Jourdain. Quelque 30% de la Cisjordanie reviendrait ainsi officiellement à l'Etat hébreu.

Quant à Jérusalem, elle serait la capitale d'Israël mais dans le même temps, certaines parties de Jérusalem-Est, si l'on en croit la proposition encore floue de Donald Trump, constitueraient la capitale d'un futur Etat palestinien.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.