DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Plan de paix" de Donald Trump : tollé chez les Palestiniens

euronews_icons_loading
"Plan de paix" de Donald Trump : tollé chez les Palestiniens
Tous droits réservés  AP   -   Majdi Mohammed
Taille du texte Aa Aa

Une conspiration, une déclaration de guerre... Les réactions palestiniennes se trouvaient entre effarement et colère après l'annonce du plan américain pour le Proche-Orient. Un plan dit "de paix" mais qui a déjà entraîné de nombreux rassemblements anti-américains et anti-israéliens ce mardi soir dans les territoires palestiniens et à Gaza.

Mahmoud Abbas, à l'issue d'une réunion de crise, a déclaré : "Je voudrais dire à la paire Trump-Netanyahou que Jérusalem n'est pas à vendre, que tous nos droits ne sont ni à vendre ni à céder. Votre accord de conspiration ne passera pas".

Les Etats-Unis sont prêts à reconnaître sans délai l'annexion par Israël des colonies qu'il a implantées en Cisjordanie occupée et dans la vallée du Jourdain. Quelque 30% de la Cisjordanie reviendrait ainsi officiellement à l'Etat hébreu.

Quant à Jérusalem, elle serait la capitale d'Israël mais dans le même temps, certaines parties de Jérusalem-Est, si l'on en croit la proposition encore floue de Donald Trump, constitueraient la capitale d'un futur Etat palestinien.