DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : près de 500 morts et 900 Chinois guéris

euronews_icons_loading
Un bateau des gardes-côtes japonais embarquant des passagers du paquebot Diamond Princess testés positifs au coronavirus. Yokohama, le 5 février 2020.
Un bateau des gardes-côtes japonais embarquant des passagers du paquebot Diamond Princess testés positifs au coronavirus. Yokohama, le 5 février 2020.   -   Tous droits réservés  Hiroko Harima/Kyodo News via AP
Taille du texte Aa Aa

La quarantaine est prolongée pour les 3 700 personnes qui se trouvent à bord du Diamond Princess. De dizaines de nationalités différentes, elles doivent toutes restées confinées dans leurs cabines. Le navire de croisière est arrivé lundi soir près du port de Yokohama au sud-ouest de Tokyo au Japon.

C'est le ministre japonais de la santé, Katsunobu Kato, qui l'a annoncé après avoir découvert des cas de coronavirus à bord :

"Sur les 273 personnes testées, 31 résultats d'analyses sont disponibles et 10 personnes se sont révélées positives."

Les dix personnes testées positives ont été débarquées tôt ce mercredi matin. Parmi elles, des Australiens comme l'a expliqué la ministre des Affaires étrangères Marise Payne :

"Je peux confirmer que sur les Australiens à bord du bateau, deux d'entre eux ont été testés positifs au coronavirus et emmenés dans des centre médicaux japonais pour être soignés."

Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Le navire de croisière Diamond Princess, photographié dans la baie de Yokohama, le 4 février 2020.Copyright 2020 The Associated Press. All rights reservedEugene Hoshiko

En Chine même, les autorités ont fait savoir que 892 patients avaient été guéris du coronavirus et avaient pu quitter l'hôpital depuis le début de l'épidémie le 31 décembre.

Toujours selon Pékin, cette pneumonie virale a déjà tué plus de 490 personnes en Chine continentale, et plus de 24 300 personnes sont contaminées dans le pays.

Par contraste, près de 200 cas de contamination ont été identifiés en dehors de la Chine dans une vingtaine de pays. Mardi, Hong Kong, territoire chinois semi-autonome, a fait état de son premier décès. Et en Europe, la Belgique a annoncé son premier cas. Un quinquagénaire qui a été transféré à l’hôpital universitaire Saint-Pierre à Bruxelles. Il a été testé positif mais ne présente aucun signe de la maladie. .

24 personnes sont contaminées sur le territoire de l'Union européenne, 26 en comptant le Royaume-Uni.