DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Élection en Thuringe : "une mauvaise journée pour la démocratie", selon Merkel

euronews_icons_loading
Élection en Thuringe : "une mauvaise journée pour la démocratie", selon Merkel
Tous droits réservés  AP   -   Themba Hadebe
Taille du texte Aa Aa

C'est depuis l'Afrique du Sud qu'Angela Merkel a réagi au séisme politique qui secoue actuellement l'Allemagne. L'élection du président de l’État fédéral de Thuringe grâce notamment aux voix de l'AFD, le parti d'extrême-droite.

Pressée de réagir, Angela Merkel a dénoncé un "acte impardonnable", estimant que le résultat de cette élection devait être "annulé" :

L'élection du président de l’État de Thuringe est un processus inédit qui rompt avec une conviction fondamentale, à la fois pour la CDU et moi-même, à savoir qu'aucune majorité ne doit être gagnée avec l'aide de l'AFD (...) C'était une mauvaise journée pour la démocratie, une journée qui a rompu avec les valeurs et les convictions de la CDU.
Angela Merkel
Chancelière allemande

L'homme au cœur du scandale, Thomas Kemmerich, issu du parti libéral FDP, a été élu à la présidence de l’État de Thuringe avec le soutien de la CDU d'Angela Merkel et surtout celui de l'AFD, le parti d'extrême-droite anti-migrants.

Face au tollé suscité par son élection, le principal intéressé s'est dit prêt ce jeudi à démissionner, selon une source proche.