DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : une jeune Russe en quarantaine raconte son quotidien

euronews_icons_loading
Coronavirus : une jeune Russe en quarantaine raconte son quotidien
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Comme des centaines d'autres ressortissants russes, Inna Savintseva a été évacuée de Chine et conduite en Sibérie. Elle a filmé son voyage et été mise à l'isolement après avoir développé des symptômes grippaux, sans qu'il ait été confirmé qu'il s'agisse du coronavirus. Elle vit actuellement en quarantaine dans une unité spéciale de l'hôpital de Tioumen.

« Il se peut que je sois contagieuse »

« Ici, je vis seule parce qu'il se peut que je sois contagieuse, donc je dois rester seule, explique la jeune femme en se filmant. On me donne trois repas par jour. Je reçois aussi un traitement antiviral. Et ils ont prélevé mon sang pour faire de nouvelles analyses. »

La jeune femme de 23 ans devra passer deux semaines en quarantaine. Mais il se peut que son séjour dans cette unité soit prolongé si les symptômes évoluent.

« Je ressens une gêne dans la poitrine, j'ai mal à la gorge et à la tête et mon souffle n'est pas régulier. Parfois, j'ai du mal à respirer », confie-t-elle.
Inna filme son quotidien pour rythmer ses journées et se rassurer. Elle dit être confiante mais compte les heures et les jours, en maintenant un lien ténu avec l'extérieur à travers ses vidéos.