DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Li Wenliang, découvreur du coronavirus en Chine, est décédé en martyr

euronews_icons_loading
Li Wenliang, découvreur du coronavirus en Chine, est décédé en martyr
Tous droits réservés  -
Taille du texte Aa Aa

Emotion et colère en Chine après la mort du médecin qui avait lancé l'alerte sur le coronavirus. Le docteur Li Wenliang, du Wuhan, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi de la maladie qu'il avait lui-même contractée.

Convoqué par la police, harcelé, iI fait désormais figure de héros national face à des responsables locaux accusés d'avoir caché les débuts de l'épidémie.

"Je me sens très triste. Il était tellement gentil, mais ça n'a pas été facile pour lui. Ceux qui sont toujours là n'osent pas parler comme il l'a fait".

"Il a eu une attitude responsable envers la société. Il était honnête et loyal. Et je pense que toute la société devrait réfléchir à cela".

Le pouvoir central chinois, confronté à l'une des plus graves crises de santé publique de son histoire, a montré moins de louanges.

Une porte-parole du ministère chinois de la Santé a déclaré : "La situation en matière de prévention et de contrôle est toujours grave et compliquée, et exige que toute la société travaille de concert pour surmonter la difficulté et remporter une fois pour toutes la bataille de la prévention et du contrôle."

Une veillée a eu lieu à Hong Kong en l'honneur du docteur lanceur d'alerte. Ophtalmologue de 34 ans seulement, le docteur Li a contracté la maladie en soignant un patient.

Pékin a tout de même annoncé l'ouverture d'une enquête sur "les circonstances entourant le décès du docteur Li Wenliang".