DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Allemagne, le maire écossais d'un village doit démissionner pour cause de Brexit

euronews_icons_loading
En Allemagne, le maire écossais d'un village doit démissionner pour cause de Brexit
Tous droits réservés  -
Taille du texte Aa Aa

« Vous n'êtes plus autorisé à prendre part au conseil municipal. »

Avec ce courrier officiel, la carrière d'édile de Ian Macnab a pris fin au lendemain du Brexit. Cet Écossais de 70 ans officiait depuis 12 ans en tant que maire bénévole du petit village de Brunsmark, dans le nord de l'Allemagne.

Ayant gardé la nationalité britannique sans se faire naturaliser en Allemagne, il a perdu le droit de vote et le droit d'être un élu dans ce pays.

« J'ai vraiment réalisé le jeudi soir, la veille du Brexit parce que c'était mon dernier conseil municipal, raconte-t-il. Il y en avait eu tellement et là, c'était le dernier en 12 ans. Vous vous levez, vous dites : au revoir, c'est fini. Vous vous dirigez vers la porte et vous pensez : mon Dieu, après 12 ans, c'est mon dernier conseil municipal. Là, j'ai vraiment ressenti quelque chose. »

S'il suit de loin les tourments dans son pays natal, Ian Macnab n'en est pas moins inquiet et il dit comprendre le regain de nationalisme en Écosse où le soutien à l'indépendance a gagné du terrain avec le Brexit.

« Si l'élite continue de gouverner à Londres sans le moindre égard pour ce qui se passe dans les autres strates de la société, je tendrai de plus en plus à être un nationaliste écossais », assure l'ex-maire.

Résidant à Brunsmark depuis près de trois décennies, il ne compte pas quitter son paisible village allemand et demeure contre vents et marées un Européen critique mais convaincu.