DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"George de La Tour, l'Europe de la lumière", exposition exceptionnelle à Milan pour un génie isolé

euronews_icons_loading
"George de La Tour, l'Europe de la lumière", exposition exceptionnelle à Milan pour un génie isolé
Tous droits réservés  APTN
Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois en Italie, une exposition exceptionnelle est consacrée à Georges de La Tour.

Peintre français très réputé au XVIIe siècle, George de La Tour était rapidement tombé dans l'oubli jusqu'au début du 20e siècle. Ses œuvres avaient été dispersées et même souvent attribuées à d'autres peintres italiens, hollandais, espagnols... Cet observateur de la réalité quotidienne est considéré comme un génie isolé encore mystérieux par la conservatrice de l'exposition, Francesca Cappelletti, également professeure d'Histoire de l'Art à l'université de Ferrara :

"Nous ne savons rien que son éducation en tant qu'artiste, nous ne savons rien sur ses voyages, à l'exception de son séjour à la cour à Paris entre 1639 et 1641. C'est un artiste qui a échappé à tout référencement dans le sources dont nous disposons. Nous n'avons même pas une seule phrase écrite sur lui dans les essais artistiques des années 1600 et 1700."

George de La Tour est particulièrement célèbre pour ses effets de clair-obscur qu'il introduit dans ses scènes nocturnes. On y retrouve les influences du Caravage, et pour certains experts les prémices du cubisme.

L'exposition "Georges de La Tour, L'Europe de la lumière" a été un projet particulièrement complexe à mener, notamment en raison du nombre de prêteurs : près d'une trentaine sur trois continents.

C'est au Palais royal de Milan à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 7 juin et c'est un éclairage inédit sur l'oeuvre de cet artiste méconnu.