DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : 64 000 cas confirmés dans le monde, dont le premier en Afrique

euronews_icons_loading
Scène de rue à Hong Kong, le 14 février 2020.
Scène de rue à Hong Kong, le 14 février 2020.   -   Tous droits réservés  Philip FONG / AFP
Taille du texte Aa Aa

Près de 1 400 morts, et 64 000 cas confirmés en Chine Continentale. C'est le nouveau bilan des victimes du coronavirus, le Covid-19. Dans le reste du monde, plus de 500 cas et trois morts ont été recensés dans une trentaine de pays et territoires.

Ce vendredi, le premier cas sur le continent africain a été annoncé par le ministère égyptien de la Santé. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a été informée. Ce patient, dont la nationalité n'a pas été précisée, ne présentant aucun "symptôme" a été transféré à l'hôpital et placé en quarantaine pour être soigné, ont indiqué les autorités égyptiennes.

Ces chiffres conformes à la réalité, défend l'OMS. L'Onu a tenu à répondre à ceux, comme Donald Trump, qui remettent en question la transparence de Pékin.

"Nous avons une équipe sur le terrain, notre bureau de l'Organisation mondiale de la Santé est là depuis le tout début, explique le Dr Michael Ryan, directeur exécutif de l'OMS. Les représentants de nos pays étaient à Wuhan il y a plusieurs semaines. Notre sentiment c'est que le gouvernement chinois coopère avec nous, invite des experts internationaux, qui partagent leurs résultats mondialement, qui communiquent avec l'extérieur."

Un patient guéri à Bordeaux

A Bordeaux, un traitement efficace a permis à un patient chinois passé par Wuhan de sortir de l'hôpital, après 22 jours de soins, grâce à un produit qui s’appelle Remdesivir.

"Il a reçu un traitement ciblant directement le virus, raconte le Dr Denis Malvy du CHU de Bordeaux, un médicament anti-viral qui s'administre par voie intraveineuse et qui est actuellement le candidat le mieux positionné pour être évalué en terme d'efficacité sur le terrain épidémique en Chine dans le cadre d'un essai thérapeutique comparatif."

Le soulagement à Carry-le-Rouet

Pour les personnes en quarantaine à Carry-le-Rouet dans le sud de la France, c'est l'heure de la libération. 181 résidents ont quitté le centre de vacances où ils ont vécu confinés 14 jours. D'autres personnes revenues de Chine plus tard sortiront le 23 février.