DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : 44 personnes restent confinées à Carry-le-Rouet

euronews_icons_loading
Un des évacués français de Wuhan, à sa sortie du centre de vacances de Carry-le-Rouet après 15 jours de confinement, 14 février 2020.
Un des évacués français de Wuhan, à sa sortie du centre de vacances de Carry-le-Rouet après 15 jours de confinement, 14 février 2020.   -  
Tous droits réservés
CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Taille du texte Aa Aa

Ce vendredi marque la fin de la mise en quarantaine d'une centaine de personnes, confinées dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, dans le sud de la France depuis leur retour de Chine, épicentre du Covid-19, le 31 janvier denrier.

"Ils n'ont aucun contrôle à faire, ils rentrent chez eux" s'est satisfaite la ministre française de la Santé, Agnès Buzyn lors d'un point presse organisé sur place.

Encore 44 ressortissants français confinés

"Il reste 44 ressortissants qui sortiront dimanche. Il en reste aussi sur le site d'Aix-en-Provence dont certains sortiront le 24 février" a-t-elle ajouté en espérant que "personne ne sera positif, personne ne sera malade".

pas de raison de ne pas retourner en Chine

"On espère tous se revoir au prochain nouvel an chinois. Peut-être pas cette année, mais on espère que beaucoup d'entre nous se reverront" lance Charles Germain, qui vient de sortir du centre de Carry-le-Rouet après quatorze jours de confinement.

"On espère qu'au prochain nouvel an chinois, on pourra se revoir et trinquer à cette revanche de la vie" assure-t-il, ajoutant qu'il n'y a aucune raison de ne pas retourner en Chine, surtout pour ceux "qui ont toute leur vie là-bas."

Tous les personnes qui ont pu sortir du centre ce vendredi ont obtenu un certificat de non contagiosité. La plupart d'entre elles se sont rendues à Marseille, gare Saint-Charles à bord d'un car affrété pour l'occasion, afin de retourner chez elles, et reprendre une vie normale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.