DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : tensions en Ukraine, manifestation contre des rapatriés

euronews_icons_loading
Covid-19 : tensions en Ukraine, manifestation contre des rapatriés
Tous droits réservés  AP Photo/Efrem Lukatsky   -   Efrem Lukatsky
Taille du texte Aa Aa

Les autorités ukrainiennes ont déployé des blindés et la police anti-émeute pour faire face aux manifestations contre le placement quarantaine à Novi Sanjary, une localité du centre du pays, de rapatriés en provenance de Wuhan, le foyer chinois du covid-19.

Leur présence suscite la crainte.

"N'avez-vous pas peur d'être infecté ?" interpelle ainsi une femme. "L'épidémie s'est répandue dans le monde entier, même en Égypte, mais ces pays ne sont pas comparables aux nôtres, à notre pauvreté. Pourquoi les autorités n'ont-elles pas éloigné la quarantaine de notre le village ?

Le ministère ukrainien de la Santé assure qu'aucun malade ne figure parmi les rapatriés qui seront soumis à un strict isolement pendant la quarantaine.

Oleksiy Honcharuk, Premier ministre ukrainien : "Toutes les personnes évacuées qui se trouvent à l'hôpital sont en bonne santé. Il n'y a aucune raison de dire qu'elles sont malades. Les mesures techniques sont sur le point d'être terminées pour donner à ces gens un logement confortable".

L'avion en provenance de Chine a atterri jeudi soir Kiev avec à son bord 45 Ukrainiens et 27 ressortissants d'autres pays.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré qu'empêcher "des Ukrainiens en Ukraine" ne montrait pas "le bon côté" du pays.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.