DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Attentat raciste de Hanau : l'émotion reste forte en Allemagne

euronews_icons_loading
Attentat raciste de Hanau : l'émotion reste forte en Allemagne
Tous droits réservés  Nicolas Armer/dpa via AP
Taille du texte Aa Aa

Ils étaient plusieurs milliers ce dimanche, à Hanau, en Allemagne, à être venus rendre hommage aux victimes de l'attentat raciste de mercredi dernier. L'attaque, au cours de laquelle neuf personnes ont été tuées, a profondément marqué le pays.

L'extrême-droite est depuis la cible de critiques. Le parti Alternative pour l'Allemagne, connu pour son discours anti-migrants, est accusé d'avoir jeté de l'huile sur le feu.

"L'AfD n'a pas inventé l'extrémisme de droite, la xénophobie et le racisme. Mais ce parti les a repris et les a renforcés chaque jour. Et il diffuse cette idée au cœur de la société, et il façonne la construction de nos jeunes", expliqueMehmet Gurcan Daimaguler, avocat.

Mettre à l'honneur les victimes, plutôt que de parler de l'auteur de l'attaque, c'était l'objectif de cette fondation qui lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Elle a décidé de publier sur les réseaux sociaux les noms des victimes de l'attaque, avec cet appel : "Say their names" ("Dites leurs noms").

Les visages des personnes tuées ont été diffusés, tandis que les noms ont également aussi écrits au milieu des bougies et des fleurs déposées à Hanau, près de la scène de l'attaque.

D'autres rassemblements se sont déroulés dans d'autres villes d'Allemagne ce dimanche. L'heure est à la colère dans le pays, qui a connu trois attaques liées à l'extrême-droite en moins d'un an.