EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Grand Chelem de Düsseldorf : le judo met le cap à l'est

Grand Chelem de Düsseldorf : le judo met le cap à l'est
Tous droits réservés IJF
Tous droits réservés IJF
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Japon termine largement en tête du classement des médailles quand les judokas ouzbeks et géorgiens se partagent les honneurs du dernier jour de compétition.

PUBLICITÉ

Le Grand Chelem de Düsseldorf s'est achevé ce dimanche. Le champion du jour est Géorgien, il s'agit du champion du monde des +100 kg, Guram Tushishvili.

L'ISS Dome était loin d'être acquis à sa cause, son adversaire en finale étant l'Allemand Johannes Frey. Mais malgré le soutien des tribunes, Frey n'a rien pu faire pour ébranler le colosse géorgien, lui aussi accompagné de nombreux admirateurs.

Tushishvili remporte son cinquième titre sur le World Judo Tour.

Autre championne du monde en titre en feu ce dimanche, la Japonaise Shori Hamada. Chez les -78kg, elle remporte tous ses combats sur ippon avant d'affronter une de ses rivales habituelles en finale, la Brésilienne Mayra Aguiar.

Elle remporte son deuxième Grand Chelem en carrière et permet au judo nippon de clore ce week-end avec 10 médailles dont 8 en or.

Davlat Bobonov enfile lui sa première médaille d'or d'un tournoi du Grand Chelem. Le judoka ouzbek s'est débarrassé de son adversaire ukrainien Quedjau Nabahali en finale des -90kg.

Récompense remise par le directeur sportif de l'IJF, Armen Bagdasarov.

Doublé ouzbek à Düsseldorf avec chez les -100kg, la victoire de Mukhammadkarim Khurramov face à l'Azéri Elmar Gasimov.

Retour chez les femmes, avec l'or des +78kg pour la championne du monde japonaise,  Sarah Asahina.

Et puis, le Cameroun décroche sa toute première médaille sur le circuit. Une breloque en bronze décrochée par Hortence Vanessa Mballa Atangana, qui place deux waza-ari pour faire chuter la Française Anne Fatoumata M'Bairo.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Le judo apprend la sincérité envers soi-même et envers les autres"

Maria Sharapova dit "goodbye" au tennis

Basket : l'Allemagne championne du monde pour la première fois