L'Union européenne mobilise 230 millions d'euros pour lutter contre le coronavirus

L'Union européenne mobilise 230 millions d'euros pour lutter contre le coronavirus
Tous droits réservés APFrancisco Seco
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Union européenne débloque plus de 230 millions pour combattre le coronavirus. La fermeture éventuelle des frontières sera du ressort des Etats membres.

PUBLICITÉ

La Commission européenne va mobiliser plus de 230 millions d'euros pour lutter contre le coronavirus. Une somme qui ne s'adressera pas seulement aux Etats membres mais aussi aux pays africains, à hauteur de 15 millions, mais avant tout à l'OMS, avec 114 millions. 100 millions devraient financer la recherche de vaccins et traitements.

"Nous avons mis en place des plans d'urgence au niveau de l'UE, annonce Janez Lenarčič, le commissaire chargé de la gestion des crises_ . Nous apportons également notre soutien à l'élaboration de mesures d'urgence nationales dans les États membres, comme nous l'avons souligné lors de notre réunion extraordinaire. À cet égard, nous annonçons aujourd'hui la mobilisation de plus de 230 millions d'euros pour aider à la lutte mondiale contre le coronavirus"._

Si plus de 2600 personnes ont succombé dans le monde au coronavirus, elles ne sont que huit en Europe. La commissaire à la Santé et à la Sécurité alimentaire se veut rassurante, et n'envisage pas de fermeture des frontières :

"Ces décisions concernant les restrictions de voyage seront toujours de la compétence et de la décision des États membres, expliqueStella Kyriakides._ Dans ce contexte, j'ai déjà appelé ces derniers à coordonner et à partager toutes les informations possibles lors de la prise de toute décision"._

Si les frontières ne sont pas fermées, en revanche l'angoisse augmente chez les voisins de l'Italie, où sept morts ont été confirmés. La région suisse du Tessin notamment qui emploie beaucoup de travailleurs frontaliers italiens, réclame des mesures pour protéger sa population.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Suspension du jumelage St-Jean-de-Braye - Tuchów : incompréhension des deux côtés

Les dirigeants de l'UE se mobilisent contre l'attaque de l'Iran contre Israël

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE