DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Elections législatives en Slovaquie : vers une percée de l'extrême droite ?

euronews_icons_loading
Elections législatives en Slovaquie : vers une percée de l'extrême droite ?
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Les élections législatives de samedi, en Slovaquie, pourraient marquer un véritable tournant dans l'histoire politique du pays. Encore traumatisé par l'assassinat d'un jeune journaliste, Ján Kuciak, - qui enquêtait sur les liens entre la mafia calabraise et le pouvoir slovaque - et que celui de sa compagne en 2018, les habitants commencent à dénoncer une corruption de la classe politique devenue trop fréquente. Cette affaire, qui a ébranlé le pays, a entraîné la démission du chef du gouvernement, Robert Fico, et a participé à l'émergence des partis d’opposition.

Selon le dernier sondage publié ce jeudi, seulement en dehors des frontières, les conservateurs du mouvement des "Gens ordinaires et des Personnalités indépendantes" obtiendrait plus de 19 % des voix.

Au pouvoir de manière quasi-ininterrompue depuis 2006, les sociaux-démocrate du "SMER" pourraient connaître un net recul : ils ne feraient pas mieux que 15 %.

Les campagnes se sont clôturées mercredi à minuit. Depuis, les partis se sont tus, faire campagne étant interdit passé cette date.

Euronews

L'élection de samedi pourrait également voir le parti populaire d'extrême droite "Notre Slovaquie" (LSNS) réaliser son meilleur score. Il y a quatre ans, ce parti était surtout populaire chez les jeunes.

Mais suite au meurtre de Kuciak et aux multiples scandales de corruption, il pourrait s'adresser à tous les groupes sociaux.

"Notre Slovaquie" vise non seulement ceux qui sont économiquement ou socialement défavorisés, mais également ceux qui sont vraiment bien lotis. Mais ce sont les protestations et la colère contre l'élite politique traditionnelle, qui ont fait le succès de l'extrême droite.
Olga Gyarfasova
Directrice de l'Institut d'études européennes et de relations internationales de l'Université Comenius

Outre la corruption, les préoccupations des électeurs se portent sur l'immigration, les soins de santé et l'éducation. Pour cet étudiant, la décision se fera sur ces sujets : _"Je vais probablement voter pour des personnes qui sont en mesure d'améliorer le système éducatif et celui de la santé". _

Même son de cloche pour cette étudiante : "En tant qu'étudiante, les sujets les plus importants à mes yeux sont ceux de l'éducation, de l'extrémisme et de la corruption. Lorsque je voterai, je prendrai en considération ces sujets, et voterai sûrement pour des personnes qui se battent contre la corruption, contre l'extrémisme et pour améliorer le système éducatif".

Dans l'histoire de la Slovaquie indépendante, il s'agira de la huitième élection législative. Plus de quatre millions de personnes sont appelées aux urnes. L'une des principales questions est de savoir si l'extrême droite va réussir sa percée, comme le prédisent les sondages. Ou si, au contraire, les partis libéraux peuvent motiver leurs électeurs contre l'extrême droite.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.