DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Moscou et Ankara tombent d'accord : entrée en vigueur du cessez-le-feu à Idleb

euronews_icons_loading
Moscou et Ankara tombent d'accord : entrée en vigueur du cessez-le-feu à Idleb
Tous droits réservés  Lefteris Pitarakis/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Une ville fantôme, dans la province d’Idleb. Il existe de nombreuses images qui témoignent d’intenses semaines de combats dans cette région du nord-ouest de la Syrie. Idleb, ultime bastion des rebelles et des jihadistes. Idelb, où la Turquie est intervenue contre les forces du régime de Bachar al-Assad soutenues par la Russie. Ankara et Moscou ont réussi à s’accorder sur un cessez-le-feu. Il est entré en vigueur ce vendredi pour éviter une nouvelle escalade des violences.

"J’espère que cet accord servira de base solide pour mettre un terme aux combats dans la zone de désescalade d'Idleb et pour stopper la crise humanitaire. Que cela permettra de créer les conditions d'un processus pacifique entre toutes les parties en conflit en Syrie", a dit Vladimir Poutine, le président russe.

La Turquie et la Russie ont réussi à trouver un terrain d’entente, mais il reste mouvant. Le cessez-le-feu est fragile. Le Président Turc a déjà prévenu.

La Turquie se réserve le droit de répliquer de toutes ses forces et partout à toute attaque du régime de Damas
Recep Tayyip Erdogan
Président turc

La Russie et la Turquie ont conclu un accord. Les deux pays organiseront à partir du 15 mars des patrouilles communes sur une large portion de l'autoroute M4, un axe crucial qui traverse la région d'Idleb.

Moscou et Ankara prévoient également la mise en place d’un couloir de sécurité, une zone tampon, de 12 km de part et d’autre de cette autoroute.

Ces mesures sont destinées à mettre fin à des violences qui ont provoqué une catastrophe humanitaire et engendré le déplacement d’un million de personnes vers la frontière turque.