Coronavirus : les Européens tentent d'éviter la contagion économique

Bruno Le Maire
Bruno Le Maire Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les dirigeants tiendront une visioconférence ce mardi. Les uns après les autres, les pays européens annoncent des mesures de soutien aux secteurs les plus touchés.

PUBLICITÉ

Trouver la parade pour stopper la contagion économique… Les conséquences du coronavirus sur les économies européennes se font lourdement sentir et pour coordonner leurs efforts, les dirigeants ont prévu une visioconférence ce mardi.

En France, la croissance accuse le coup.

L'épidémie de coronavirus aura un impact sévère sur l'économie française, qui se chiffrera en plusieurs dixièmes de points de PIB durant l'année 2020.
Bruno Le Maire
Ministre français de l'Économie

Les secteurs les plus touchés sont l'industrie et les services. Et les mesures adoptées, notamment en France et en Allemagne, combinent l'étalement des charges, le chômage partiel et des soutien financiers pour les PME les plus affectées. La Grèce vient elle aussi d'annoncer des mesures de soutien.

« Les orientations que nous avons décidées concerneront la stimulation des liquidités financières et la sauvegarde des emplois, a expliqué Christos Staikouras, le ministre grec des Finances. Aujourd'hui, en accord avec les autres ministères, nous avons annoncé les premières mesures, comme la suspension du paiement de la TVA pour les secteurs les plus touchés. »

Les contributions sociales pourront aussi être repoussées. Le gouvernement grec va parallèlement augmenter le budget du ministère de la santé de 15 millions d'euros. Mais Athènes plaide pour un assouplissement des règles budgétaires européennes, sans quoi la marge de manœuvre des États restera limitée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise du pétrole et coronavirus : la Bourse de Paris dévisse de 5,71% à l'ouverture

Allemagne : une réfugiée ukrainienne publie un livre pour enfants

Quatre blessés après une attaque au couteau en Allemagne