DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pour l'OMS, le Covid-19 est désormais une "pandémie"

euronews_icons_loading
 Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 11 mars 2020 à Genève.
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 11 mars 2020 à Genève.   -   Tous droits réservés  FABRICE COFFRINI/AFP
Taille du texte Aa Aa

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré ce que le coronavirus à l’origine du COVID-19 peut déjà être défini comme une « pandémie », après que le nombre de cas touchés en dehors de la Chine a été multiplié par 13 en deux semaines et que les pays touchés par la période ont triplé.

"Nous sommes profondément préoccupés tant par les niveaux alarmants de propagation et de gravité que par les niveaux alarmants d'inaction" dans le monde, a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse ce mercredi à Genève.

"Nous avons donc estimé que le Covid-19 peut être qualifié de pandémie", a-t-il dit.

"Décrire la situation comme une pandémie ne change pas l'évaluation de la menace posée par ce coronavirus. Cela ne change pas ce que fait l'OMS, et cela ne change pas ce que les pays devraient faire", a-t-il affirmé.

Le patron de l'OMS a estimé que dans "les jours et les semaines à venir", le nombre de cas, de décès et de pays touchés allait augmenter. Mais il a appelé, une fois de plus, les pays à agir pour "contenir" l'épidémie.

"Nous devons être plus agressifs", a insisté Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant que cette "pandémie" pouvait "être contrôlée".

Pour l'OMS, une pandémie caractérise la propagation mondiale d’une nouvelle maladie, conjuguée à l’absence d’immunité à cette maladie dans la grande majorité de la population.

118 619 personnes ont été contaminées et 4 292 autres ont été tuées par le COVID-19 dans le monde, selon les derniers chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).