DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'OMS désigne l'Europe comme "l'épicentre de la pandémie"

euronews_icons_loading
L'OMS désigne l'Europe comme "l'épicentre de la pandémie"
Tous droits réservés  Chiang Ying-ying/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

A pandémie mondiale, réponses nationales. L'Europe fait face en ordre dispersé au coronavirus. Les services hospitaliers détectent comme ils peuvent les personnes présentant des symptômes suspects comme ici en Islande. Dans le monde, plus de 141 000 personnes ont été contaminées dans 124 pays et territoire.

L'Espagne et le Portugal ont décrété l'état d'alerte, ce qui permet la mobilisation de moyens exceptionnels. D'autres pays comme la Pologne et Chypre ont fermé totalement ou partiellement leurs frontières aux étrangers.

"L'Europe est devenue à présent l'épicentre de la pandémie avec plus de cas et de morts que partout ailleurs dans le monde à l'exception de la Chine, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. Notre message aux pays continue d'être un appel à une approche globale."

Avec l'annulation de milliers de vols, les compagnies aériennes sont frappées de plein fouet. Des milliers d'emplois pourraient être supprimés.

En France, le premier tour des élections municipales de dimanche est maintenu. Ainsi en a décidé le président Emmanuel Macron jeudi, au nom de la continuité démocratique. Mais des mesures de précaution seront prises pour éviter des attroupements dans les bureaux de vote.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.