DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

New York elle aussi touchée, Trump testé négatif

euronews_icons_loading
New York elle aussi touchée, Trump testé négatif
Tous droits réservés  Mary Altaffer/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les aéroports de New York désertés. Le trafic aérien en direction de Big Apple est en forte baisse depuis que les Etats-Unis ont interdit l'entrée sur leur territoire à la majorité des pays européens. Y compris, depuis samedi, au Royaume-Uni et à l'Irlande.

Le maire de New York Bill de Blasio a fait le point samedi. "Nous souhaitons donner un aperçu rapide. Comme nous pouvions malheureusement le prévoir, le nombre de cas continue d'augmenter à New York, a déclaré l'édile. Indéniablement, ceux qui sont le plus en danger sont les plus âgés et particulièrement ceux qui ont dans les 70 ou 80 ans ainsi que ceux qui étaient déjà dans un grave état de santé."

Avant d'assister au point presse de Donald Trump à la Maison Blanche, les journalistes voient désormais leur température contrôlée.

Le président a longtemps minimisé la gravité de l'épidémie. Il a finalement accepté de se faire tester samedi. Et la Maison Blanche a pris soin de communiquer pour indiquer que le président était négatif. L'inquiétude avait percé après une réunion le week-end dernier avec plusieurs membres d'une délégation brésilienne testés positifs.