DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Maintenir les frontières intérieures de l’UE ouvertes malgré le coronavirus

euronews_icons_loading
La Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Ylva Johansson
La Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Ylva Johansson   -   Tous droits réservés  EC
Taille du texte Aa Aa

Le coronavirus met à l'épreuve la coopération entre les Etats membres de l'UE. Les images de camions bloqués à la frontière polonaise soulignent le réflexe national des capitales lorsqu'une crise apparaît. Les institutions se démènent pour convaincre les gouvernements de garder les frontières ouvertes afin d'assurer l'acheminement des biens essentiels là où ils sont nécessaires.

"Il n'est pas possible d'arrêter le virus en stoppant les personnes aux frontières, mais ce que nous pouvons faire c'est réduire les contacts en demandant aux personnes de moins se déplacer", explique la Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Ylva Johansson. La décision d'introduire des contrôles aux frontières intérieures relève des Etats membres. Coordonner les efforts demande du temps et des discussions. Or la propagation du virus a été rapide à travers l'Europe.

Si les institutions n'ont pas toutes les cartes en main pour convaincre les capitales d'agir dans le même sens, les 27 réalisent que la coopération est la clef contre le coronavirus. "Nous voyons maintenant une demande pour plus de coordination", insiste Ylva Johansson. La Commissaire se félicite de voir les capitales travailler ensemble et en accord avec son institution. Cette cohésion, affirmée par la responsable suédoise, va passer un nouveau test prochainement avec la progression attendue du nombre de personnes infectées dans l’UE.