DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : l'Allemagne renforce ses mesures et ouvre des hôpitaux aux malades français

euronews_icons_loading
Coronavirus : l'Allemagne renforce ses mesures et ouvre des hôpitaux aux malades français
Tous droits réservés  AP Photo/Jens Meyer
Taille du texte Aa Aa

La solidarité transfrontalière s'accentue. Pour venir en aide à l'Alsace, région française particulièrement touchée par l'épidémie de covid-19, l'Allemagne a annoncé ce weekend l'ouverture de plusieurs de ses hôpitaux aux malades français.

Après le Land du Bade-Würtemberg samedi, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat ont offert leur aide dimanche. Trois cantons suisses ainsi que le Luxembourd en ont fait de même.

Un premier patient, soigné en réanimation à Mulhouse, a été héliporté samedi vers Fribourg et une dizaine de transferts ont été opérés vers l'Allemagne au cours du weekend, selon le conseil départemental du Haut-Rhin.

❗️J’ai lancé hier un appel à l’aide à nos amis allemands et suisses, relayé dans le Badische Zeitung. Suite à mes...

Publiée par Brigitte Klinkert sur Samedi 21 mars 2020

L'Allemagne a part ailleurs renforcé ses mesures contre l'épidémie de Covid-19. Lors d'une visioconférence avec les dirigeants des 16 Etats régionaux allemands, Angela Merkel a annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de deux personnes et la fermeture de tous les restaurants pour au moins deux semaines dans tout le pays.

La chancelière testée au cours des prochains jours

La chancelière qui a également décidé dimanche de "se placer immédiatement en quarantaine" à son domicile, d'où elle poursuivra ses activités, après avoir été en contact avec un médecin testé positif au nouveau coronavirus.

La dirigeante allemande, âgée de 65 ans, "fera l'objet d'un test au cours des prochains jours" pour savoir si elle est infectée, a indiqué son porte-parole Steffen Seibert, pour qui un "test à ce stade ne serait pas concluant" en raison de la période minimum d'incubation.

L'Allemagne n'a pas décidé pour l'instant de confinement à l'échelon fédéral mais certaines régions, comme la Bavière, l'ont pour leur part adopté.

Dans les espaces publics, une distance minimale de 1,5 mètre devra toutefois être respectée. "Il est très important que la règle de la distance soit respectée, le risque d'infection est réduit dans ce cas-là à presque zéro", a fait valoir Mme Merkel lors de sa conférence de presse. "C'est comme ça que nous pouvons sauver des vies", a-t-elle souligné.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.