De nouveaux hôpitaux construits ou aménagés pour faire face à l'urgence

De nouveaux hôpitaux construits ou aménagés pour faire face à l'urgence
Tous droits réservés Photo : MIGUEL MEDINA/AFP
Par Euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face à la propagation du nouveau coronavirus, les pays construisent ou aménagent en urgence des hôpitaux supplémentaires. D'autres ont également recours aux services de santé de leurs armées.

PUBLICITÉ

Face à la propagation du nouveau coronavirus, les pays construisent ou aménagent en urgence des hôpitaux supplémentaires.

A Madrid, en Espagne, les pavillons de la foire commerciale ont été reconvertis en hôpital de campagne : 1 300 lits ont été installés au cours du week-end. A terme, il devrait en compter 5 500, ce qui en ferait le plus grand d'Europe.

En Russie, la construction d'un hôpital de 500 lits et d'un millier de logements pour le personnel hospitalier se poursuit près de Moscou. Le chantier fonctionne 24 heures sur 24. "Nous préparons également un hébergement pour les 2 000 constructeurs. Il sera entièrement équipé pour qu'ils puissent se détendre après une dure journée de travail et continuer à travailler sur le chantier. Nous espérons tous que nous n'aurons pas à devoir utiliser l'hôpital dans sa totalité, mais si nécessaire, il sera prêt", explique Andrey Bochkarev, adjoint au maire de Moscou.

En France, la marine nationale a assuré le transfert de 12 patients de Corse vers la ville de Marseille sur le continent à l'aide du porte-hélicoptère Tonnerre. Le transfert destiné à désengorger l'hôpital d'Ajaccio a pris fin lundi matin.

En Irlande, la marine a transformé des patrouilleurs en centres de tests pour dépister les malades. Elle a positionné des bateaux à Dublin, Cork et Galway.

A Milan, en Italie, un hôtel va désormais être utilisé pour accueillir des patients en convalescence. "Cette structure est destinée à aider ceux qui sortent de l'hôpital et qui vont bien, mais qui risquent encore de contaminer d'autres personnes, ou ceux qui veulent se tenir éloignés de leur famille pour éviter toute contagion. Nous voulons que cette structure aide à prévenir et à empêcher la prochaine vague qui serait celle d'une contagion au sein des familles", souligne Pierfrancesco Maran, conseiller municipal en charge de l'urbanisme à la mairie de Milan.

Dans les hôpitaux déjà existants, les services de réanimation, notamment français, se préparent à devoir opérer un tri des patients en cas de saturation de leurs services liée à la vague épidémique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coronavirus : l'Allemagne renforce ses mesures et ouvre des hôpitaux aux malades français

Coronavirus : partout, les mesures se renforcent pour lutter contre la propagation du Covid-19

La Russie et le Kazakhstan face à des inondations dévastatrices