DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

1 million de cas de Covid-19 sur Terre

euronews_icons_loading
1 million de cas de Covid-19 sur Terre
Tous droits réservés  Jeff Chiu/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Un seuil symboliquement important a été franchi : celui du million de personnes désormais atteintes par le Covid-19, d'après les chiffres de l'Université Johns Hopkins, qui dénombre aussi plus de 50 000 décès depuis le début de la crise.

Bien qu'ils soient suffisamment effarants, ces chiffres pourraient également être sous-estimés en raison des manques de tests, des infections bénignes et des soupçons qui pèsent sur certains pays, comme la Chine, qui aurait minimisé la crise sanitaire. C'est en tout cas l'hypothèse émise par la maison blanche.

Les Etats-Unis sont le premier pays touché en nombre de cas confirmés. Le pays a été frappé plus tard que d'autres, ce qui laisse craindre une croissance du nombre de morts, d'autant que l'obésité, facteur de comorbidité, touche plus de 30 % de la population.

Espoir en Espagne et en Italie

En Espagne, où le virus a désormais emporté plus de 10 000 habitants, le gouvernement souligne un motif d'espoir : la hausse des infections ralentit. Dans les unités de soin, comme l'hôpital de campagne improvisé au centre des expositions de Madrid, certains patients partagent cet optimisme :

"Pour moi il s'agit d'un hôpital. Un hôpital qui a été monté en un temps record avec un grand soucis de qualité. On ne dirait pas un hôpital de fortune. En tout cas ici, au pavillon neuf, c'est plutôt luxueux" , témoigne Jonan Basterra, un patient atteint du Covid-19 joint par Skype.

Il y a aussi dans cette crise, des batailles gagnées qui remontent le moral. C'est le cas nombreuses guérisons : on les estime à 211 000 dans le monde, dont près de 27 000 en Espagne. Les images d'un patient de 93 ans sortant d'un service de réanimation en Catalogne ont été largement partagées.

En Italie aussi, la courbe semble s’aplatir. Les nouvelles infections sont en baisse. Mais personne ne cache sa crainte que le confinement strict n'abime gravement l'économie, déjà fragile.

En France, pour la première fois, les décès à domicile et dans les maisons de retraite ont été comptabilisés. Résultat : environ 1 500 nouveaux décès sont venus s'ajouter au bilan national. Au total, 4 500 personnes sont mortes dans les hôpitaux, dont plus de la moitié dans les régions Ile de France et Grand Est, d'après les autorités.

Lors d'une allocution télévisée, le Premier ministre Edouard Philippe affirmait dans la soirée que le confinement allait "probablement" se prolonger au delà du 15 avril. Il a appelé les Français à ne pas partir en vacances à Pacques, pour ne pas "ruiner l' effort collectif".