DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : lourd bilan au Royaume-Uni, quelques signaux positifs en Italie et en France

euronews_icons_loading
Coronavirus : lourd bilan au Royaume-Uni, quelques signaux positifs en Italie et en France
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Alors que le Royaume-Uni franchit la barre des 10 000 morts, le nombre de décès quotidien baisse en France ce dimanche, et en Italie il atteint même son plus bas niveau en presque un mois.

Au Royaume-Uni, le nombre de décès enregistrés en 24h était encore très haut, mais en léger repli ce dimanche. 737 nouveaux décès ont été recensés, soit près de 200 de moins que samedi.

Mai le bilan reste très lourd : le pays a franchi la barre des 10 000 décès depuis le début de la pandémie, et c'est sans compter les décès dans les maisons de retraite.

"Le fait que plus de 10 000 personnes aient perdu la vie à cause de ce tueur invisible montre à quel point le coronavirus est grave et pourquoi l'effort national dans lequel chacun est engagé est si important.", a déclaré le Secrétaire d'Etat britannique à la santé Matt Hancock.

5 288 personnes supplémentaires ont été testées positives au Covid-19, portant à 84 270 le total de personnes contaminées par la maladie au Royaume-Uni.

Italie : le nombre de décès en 24h le moins élevé depuis presque un mois

En Italie, le nombre de morts recensé chaque jour continue à baisser doucement. Le pays a annoncé ce dimanche 431 nouveaux décès en 24 heures, soit son bilan quotidien le plus faible depuis le 19 mars.

Pour le neuvième jour consécutif, le nombre de patients en soins intensifs diminue également.

Les mesures prises pour endiguer la contagion semblent produire leurs effets. En Lombardie, région la plus endeuillée, le nombre de décès quotidien atteint là aussi son plus bas niveau depuis un mois.

France : "très légère baisse" du nombre de personnes en réanimation

La France va-t-elle suivre la même trajectoire ? 315 nouveaux décès en 24 heures à l'hôpital ont été annoncés ce dimanche. C'est moins que les jours précédents, mais prudence... L'épidémie de coronavirus "se poursuit de façon dynamique", a indiqué la Direction générale de le Santé.

Pour le quatrième jour consécutif, le nombre de patients en réanimation a enregistré lui aussi une baisse en 24 heures, mais "de 35 patients seulement, c'est donc une très légère baisse", souligne la DGS, constatant "l'amorce d'un très haut plateau".

"Nous devons rester vigilants car les services hospitaliers et de réanimation prennent en charge de très nombreux patients", a insisté la Direction générale de la Santé, alors que la France compte encore 6 845 cas graves.

En tout, plus de 14 300 décès sont à déplorer dans le pays depuis le début de la pandémie de coronavirus. 45% d'entre eux sont des résidents d'Ehpad ou d'établissements médico-sociaux.