DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La crise du Coronavirus pousse Venise à repenser son modèle touristique

euronews_icons_loading
La crise du Coronavirus pousse Venise à repenser son modèle touristique
Tous droits réservés  Andrew Medichini/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Sans ses millions de visiteurs, Venise pourrait être méconnaissable après le passage de la pandémie de Covid-19.

Confiné par le Coronavirus, le cœur de la ville s'est brusquement arrêté, cela fait près de 50 jours que Venise n'a pas vu de touristes.

Habituellement surpeuplée, Venise a été visitée par près de 30 millions de personnes en 2018. L’économie de la ville est massivement tournée vers le tourisme et les patrons d’établissements font preuve de lucidité quant à la date de reprise de l’activité; qui ne sera probablement pas avant le début de l'année 2021.

Venise pense donc à l'avenir. Les mentalités changent. Les politiciens locaux veulent passer du tourisme de masse à une économie plus douce, quitte à accepter un quota maximum de visiteurs quotidiens.

La population et le maire de la ville ont l'intention de revoir leur vision du tourisme de masse révèle l’adjointe au maire

La municipalité se tourne vers une autre vision du tourisme de masse, révèle Simone Venturini, adjoint au maire de Venise en charge du développement économique.

"Ce sera l'occasion d'évoluer vers un tourisme intelligent. Avec des touristes qui prennent le temps de comprendre et de s'éloigner des circuits frénétiques d’une autre époque."

Profondément ébranlée par la pandémie de Covid-19, la ville de Venise a pour objectif d'éviter de retomber dans le tourisme de masse en gardant son charme et son attractivité.