DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Déconfinement : les Européens avancent avec prudence

Virus Outbreak Germany
Virus Outbreak Germany   -   Tous droits réservés  Michael Probst/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le port du masque doit-il être obligatoire ? La question ne cesse de faire débat en Europe, notamment en Allemagne où la capitale Berlin et plusieurs Länder ont décidé d'aller plus loin que les simples recommandations gouvernementales en imposant l'usage du masque dans les transports.

Liberté de circulation : l'Allemagne donne le ton

Une autre question préoccupe actuellement les Allemands : pourront-ils profiter pleinement de leurs vacances d'été et voyager comme avant ? Sur ce point, le chef de la diplomatie a a donné la tendance : "Notre responsabilité principale dans toutes les régions est de contenir la propagation du virus et de réduire voire d'empêcher les contacts physiques. Ceci va continuer à restreindre la liberté de circulation. Sur ce point, personne ne doit se faire d’illusions", a déclaré Heiko Maas.

Toujours pas de perspectives de sortie au Royaume-uni

La prudence reste de mise, également au Royaume-Uni, où les autorités n'entendent pas assouplir les mesures de restrictions tant que les chiffres des décès et des hospitalisations n'auront pas reculé de manière significative.

Le nombre de décès ce mardi - 828 en 24 heures - a douché les espoirs d'une décrue qui semblait se dessiner la veille. Le pic de l’épidémie n'a pas encore été atteint au Royaume-Uni, où se multiplient les tests de dépistage et les efforts pour obtenir au plus vite un vaccin.

France : un déconfinement aux contours flous

Enfin, encore 531 décès supplémentaires en France et 20 796 morts au total, mais des chiffres de patients hospitalisés et en réanimation qui continuent de baisser, certes légèrement.

Les plages sont toujours désertes, malgré les vacances scolaires dans plusieurs régions. Le confinement de la population se poursuit jusqu'au 11 mai, date de la levée progressive des restrictions qui pose encore beaucoup de questions. Après plus d'un mois à la maison, les Français ont hâte de retrouver un peu de liberté de mouvement.