DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le coronavirus détecté dans les eaux usées

euronews_icons_loading
Le coronavirus détecté dans les eaux usées
Tous droits réservés  Az ORF felvétele
Taille du texte Aa Aa

Des traces de coronavirus détectées dans les eaux usées en Autriche. La découverte a été faite dans des usines de traitement d’eau par des chercheurs des universités d’Innsbruck et de Vienne.

Des relevés stratégiques

Les scientifiques espèrent pouvoir s’appuyer à terme sur ces relevés pour évaluer le degré de contagion parmi la population, ce qui permettrait aux autorités de prendre des mesures adaptées. C'est l'avis d'Heribert Insam, microbiologiste à l'université d'Innsbruck :

"Si nous mesurons une quantité croissante de virus dans les eaux usées, cela peut être un indicateur que le nombre de malades augmente à nouveau, et dans ce cas des mesures doivent être prises. A l'inverse, s'il y a moins de virus dans les eaux usées, alors nous pourrions rouvrir les cafés un peu plus tôt et nous n'aurions pas besoin de faire des milliers et des milliers de tests individuels."

Des traces infimes détectées à Paris

Des tests similaires ont été réalisés aux Pays-bas ou aux États-Unis. Par ailleurs à Paris, la mairie a annoncé avoir retrouvé des "traces infimes" de coronavirus dans le réseau d’eau non potable, utilisée notamment pour nettoyer les rues.

La ville a aussitôt décidé de suspendre l’usage de cette eau impropre à la consommation et assure toutefois qu’il n'y a aucun risque pour l’eau potable, puisqu’il s’agit de deux réseaux différents.