Coronavirus : une éclaircie dans l'état de New York

Coronavirus : une éclaircie dans l'état de New York
Tous droits réservés Fernando Llano/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Fernando Llano/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nombre de morts ces dernières 24 heures a été divisé par deux par rapport au plus fort de la crise du Covid 19 dans l'état de New York.

PUBLICITÉ

Pour la première fois ce mois-ci, dans l'Etat de New York, le nombre de décès quotidiens lié au Covid 19 est passé sous la barre des 400, moins de la moitié du pic au plus fort de la crise du coronavirus. Le gouverneur Andrew Cuomo affirme que le nombre d'hospitalisations et de patients intubés ont aussi baissé :

"Nous sommes revenus au niveau du 31 mars, avant qu'augmentent dramatiquement le nombre de contamination. Nous sommes aux aguets. La grande question est : à quel rythme ce nombre va-t-il continuer de baisser ? Mais surtout, va-t-il continuer de baisser ?"

Concernant le déconfinement, le gouverneur a expliqué que les entreprises en bâtiments et les autres industries reprendraient après le 15 mai, mais pas de précision pour ce qui est des artisans, petits commerçants et du secteur hôtelier. Si ce n'est qu'ils seront parmi les derniers à reprendre.

Alors que des températures estivales ont amené les Newyorkais dans les parcs, le maire Bill de Blasio espère avoir une feuille de route précise sur la manière de relancer la ville d'ici le 1er juin, ce qui pourrait prendre 20 mois selon lui.

De l'autre côté des Etats-Unis, des milliers de Californiens se réapproprient aussi les promenades de bord de mer et même les plages qui n'ont pas été fermées comme Huntington Beach dans le conté d'Orange.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Mike Pence, l'ancien vice-président américain, affirme que l'aide à l'Ukraine est imminente

New York touché par un séisme de magnitude 4,8