DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Au Portugal, des réfugiés solidaires

euronews_icons_loading
Au Portugal, des réfugiés solidaires
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Des réfugiés, originaires d'Afrique ou du Proche-Orient, et accueillis par le Portugal, ont décidé de se retrousser les manches pour venir en aide aux Portugais impactés par l'épidémie de coronavirus. La correspondante d'Euronews au Portugal est allée à leur rencontre. Reportage.

Nadège Ilick est arrivée au Portugal il y a huit mois. Elle faisait partie des réfugiés à bord du Sea Watch. Ce bateau humanitaire a défrayé la chronique l’été dernier, l’Italie ayant refusé l’accueil de ces migrants. C’est finalement au Portugal qu’ils sont arrivés.

Et aujourd’hui, comme un geste de reconnaissance, Nadège s’est portée volontaire pour venir en aide aux personnes touchées par le coronavirus.

J’ai décidé d’aider, parce que le Portugal nous a aidées, ma famille et moi, quand on passé des moments très difficiles. Et aider les personnes en difficulté, pour moi, c’est vraiment un grand plaisir.
Nadège Ilick
Réfugiée camerounaise

Nadège a rejoint une équipe de volontaires dans une cuisine solidaire, mise en place par l’école internationale de Braga, dans le nord du pays.

Ici, on prépare des repas qui sont ensuite distribués aux personnes impactées par l’épidémie : cela peut être des personnes n’ayant plus de revenus pour cause de chômage, ou des personnes seules en quarantaine.

Parmi les bénévoles de cette cuisine solidaire, il y a Ahmad et Gaufran, réfugiés syriens. Ces situations de détresse, ils les connaissent bien !

Cette épidémie, c’est comme une guerre. C’est même plus compliqué parce que les gens n’ont aucune aide, pas de nourriture. En tant qu’homme, il est de notre devoir de venir en aide.
Ahmad Sido
Réfugié syrien
Cela nous fait du bien d’aider les autres !
Gaufran Shlash
Réfugiée syrienne

Des actions de solidarité comme celle-là, il y en a beaucoup au Portugal. On pourrait ainsi citer l’exemple d’un couple syrien à Lisbonne. Propriétaire d’un restaurant, il prépare des repas qu’ils livrent directement au personnel médical mobilisé dans la lutte contre le coronavirus.