DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Portugal à l'heure du déconfinement

euronews_icons_loading
Le Portugal à l'heure du déconfinement
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Le déconfinement a débuté ce lundi au Portugal et il s'étalera sur tout le mois de mai. Le port du masque est obligatoire partout, surtout dans les transports en commun, là où il se révèle le plus difficile de maintenir une distance de sécurité. Ceux qui ne veulent pas suivre la règle s'exposent à une amende qui peut aller jusqu'à 350 euros. Mais aux premières heures du déconfinement, les policiers optaient pour la pédagogie plus que pour la sanction.

"Ce matin, je n'avais pas de masque, juste un mouchoir qui couvrait mon visage. Ils m'ont seulement demandé d'aller m'acheter un masque dans un distributeur", raconte une Portugaise interrogée à la sortie du métro.

Les commerces de rue doivent respecter des règles de distanciation et les salons de coiffure reçoivent uniquement sur rendez-vous.

À Porto, notre correspondante a poussé la porte de l'un d'entre eux, l'un des plus anciens de la ville. Le propriétaire et son seul client, tous deux âgés de 80 ans, appartiennent à un groupe à risque. Les autorités leur avaient conseillé de rester chez eux, mais elles n'ont pas eu gain de cause.

"J'ai pris toutes les précautions, comme tout lemonde devrait le faire. On respecte une certaine distance avec les clients, on essaye de ne pas trop éternuer et on rassemble son courage pour travailler", dit Acácio Pereira Branco, coiffeur.

Filipa Soares, euronews :

"Cette rue avec ses nombreux magasins était l'une des plus fréquentées et des plus touristiques de Porto. Certains commerces on rouvert ce lundi, mais les clients défilent au compte-gouttes".