DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un 1er mai sans fête mais plein de messages de solidarité

euronews_icons_loading
Un 1er mai sans fête mais plein de messages de solidarité
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Un 1er mai sans fanfare ni manifestation... Pour la première fois depuis la guerre les grands défilés de la Fête du travail n'ont été possibles nulle part en Europe, et seuls quelques brins de muguet dans les rues sont venues rappeler le jour férié.

Mais le président français a adressé, de l'Elysée, un message aux Français : "Privés des rituels de ce jour, nous ressentons aujourd'hui leur valeur, leur sens. Avec cette forte envie : retrouver au plus vite les 1er mai joyeux, parfois chamailleurs qui font notre Nation".

Pas question donc de se chamailler face à cette crise du coronavirus, et l'Organisation internationale du Travail rappelle que "La coopération et la solidarité mondiales sont nécessaires à l'avenir du travail, pour s'attaquer aux injustices révélées par le COVID-19, et aux défis du changement climatique, numérique et démographique."

La solidarité, un vrai mot d'ordre en ce 1er mai 2020.

Luca Visentini, Secrétaire général de la CES, a déclaré : "Cette année, c'est confinés que nous célébrons le 1er mai. Il faut montrer encore plus de solidarité que jamais avec les travailleurs de la santé, des transports publics, de l'agriculture, des commerces et de tous les autres services essentiels".

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a tweeté de son côté : "Dans de nombreux pays, le 1er mai est une journée pour célébrer les travailleurs. Peut-être plus que jamais, cette année, nous reconnaissons que les travailleurs sont essentiels au fonctionnement de nos sociétés. En reconstruisant mieux, nous devons créer des emplois pour ceux qui les ont perdus, pour honorer la dignité du travail, en actes et en paroles."

En France, les syndicats ont appelé à une mobilisation sociale sur internet, ou sur les balcons, et partout dans le pays des banderoles ont été affichées et des champs ont raisonné pour rendre hommage aux travailleurs.