DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Poutine veut remettre les Russes au travail

euronews_icons_loading
Poutine veut remettre les Russes au travail
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Le président Vladimir Poutine a annoncé la fin de la période chômée en Russie, qui avait été instaurée dans tous les secteurs de l’économie pour inciter la population au confinement.

La Russie a franchi ce lundi un premier pas vers le déconfinement. Le président Vladmir Poutine a en effet a ordonné la fin de la période chômée, dès ce mardi. Il l'a annoncé lors d'une réunion gouvernementale retransmise à la télévision.

Le dispositif de chômage indemnisé avait été instauré fin mars dans tout le pays et dans tous les secteurs de l’économie. L'objectif était d'inciter la population à observer un confinement strict. Aux yeux du chef du Kremlin, cet objectif a été atteint.

L'instauration d'une période chômée nous a permis de ralentir la propagation de l'épidémie. De ce fait, nous avons gagné un temps précieux. Et, grâce aux mesures qui ont été adoptées suffisamment tôt, nous avons réussi à sauver - on peut le dire sans aucune exagération - nous avons sauvé plusieurs milliers de vies. "
Vladimir Poutine
Président russe

Redresser l'économie

Vladimir Poutine estime désormais qu'il faut remettre en marche l'économie, durement affectée par l'épidémie de coronavirus.

En plus du confinement qui a paralysé l'activité, la chute des prix du pétrole, ressource clé de la Russie, a aggravé la situation.

\>> L'économie russe s'apprête à plonger face à l'épidémie et à la crise pétrolière

A compter du 12 mai, partout où c’est possible, il faut créer les conditions pour la reprise des activités dans les secteurs de bases de l’économie : le bâtiment, l’industrie, l’agriculture, les télécommunications, l’énergie, l’extraction de matières premières.
Vladimir Poutine
Président russe

Vladimir Poutine a aussi annoncé une série d’aides financières aux familles et aux entreprises, notamment pour ces dernières via des vacances fiscales.

Un déconfinement par régions

Cette annonce ne signifie par pour autant la fin du confinement de tous les Russes. La ville de Moscou en particulier, principal foyer épidémique, reste confinée au moins jusqu’au 31 mai.

Il reviendra donc à chaque région, sur la base des expertises scientifiques, de décider quelles restrictions seront levées et quand. « Notre pays est grand, les situations épidémiologiques diffèrent (…) on ne peut fonctionner avec le même modèle partout », a souligné Vladimir Poutine.

Le chef du Kremlin a d'ailleurs précisé que les grands rassemblements publics restaient interdits dans tout le pays.

4ème pays le plus touché dans le monde

Par ailleurs, Vladimir Poutine a rappelé que la lutte contre le coronavirus n'était pas terminée.

Ces dernières 24 heures, 11 000 nouveaux cas ont été répertoriés, portant à plus de 200 000 le nombre total de personnes infectées. Cela fait de la Russie, le 4ème pays le plus touché dans le monde après les Etats-Unis, l'Espagne et la Grande-Bretagne.

Selon les autorités, l'envolée du nombre de cas s'explique par la multiplication des tests effectués et non par une accélération de la propagation du virus. Cela expliquerait aussi la faible mortalité.

D'après les chiffres officiels, 2009 personnes sont mortes du coronavirus en Russie.

Mais certains considèrent que ces chiffres sont sous-estimés.

- avec agences -