DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le (télé)travail, c'est la santé

euronews_icons_loading
Le (télé)travail, c'est la santé
Tous droits réservés  AP Photo/Petr David Josek
Taille du texte Aa Aa

Le télétravail est-il l'avenir du travail ? C'est ce que pensent beaucoup de chercheurs et la crise du coronavirus nous en donne aujourd'hui une parfaite illustration.

Eurofound estime qu'en ce moment quatre Européens sur dix travaillent de chez eux, avec la Finlande et les Pays-Bas en tête, et la Roumanie en fin de peloton. Prévalence du secteur tertiaire et richesse en nouvelles technologies expliquent de façon classique ces disparités.

C'est parti pour durer

Quoi qu'il en soit les entreprises vont devoir s'adapter au télétravail et ce, de manière durable.

Joana Breidenbach - Auteur et consultante : "Cet ancien modèle hiérarchique que nous avons depuis le siècle dernier correspond vraiment à l'ère industrielle nationale, mais il ne convient vraiment pas à une ère numérique mondiale qui est en soi beaucoup plus fluide, beaucoup plus flexible, beaucoup plus décentralisée."

Dean Van Leeuwen - Fondateur de Tomorrow Today Global : "La culture se développe et évolue... aujourd'hui on est moins autour du contrôle, c'est plus : nous sommes entre adultes, donc on attend que vous fassiez un travail. On arrête de mesurer la quantité de travail ou le temps passé au bureau et on essaie plutôt de voir quelle est la valeur réelle et finale du travail. Et je pense que c'est vraiment une bonne chose".

Communiquer, jouer la transparence

Ce passage du bureau à la maison exige également que les employés soient plus motivés, prompts au changement et résistants, mais il y a une compétence qui est fondamentale s'ils veulent prospérer dans ce monde numérique.

Joana Breidenbach - Auteur et consultante: "Ils doivent également être de bien meilleurs communicants car dès la minute où on travaille à distance sans structures et processus fixes pour nous dire quoi faire à chaque seconde de la journée, on doit communiquer de manière transparente et très ouverte les uns avec les autres pour faire le travail efficacement. "

Le télétravail peut remettre en cause les droits des salariés. Mais les syndicats n'oublient pas que les employés ont exactement les mêmes droits que s'ils étaient au bureau, à condition d'établir une délimitation claire entre le temps de travail et le temps personnel.

Les mêmes droits pour le salarié

Esther Lynch - Secrétaire générale adjointe CES (Confédération européenne des syndicats) : "Il doit y avoir des limites fermes et le salarié doit pouvoir contrôler beaucoup plus ces limites. Il doit y avoir beaucoup plus de confiance, une confiance dont les employeurs doivent faire preuve avec leurs salariés lorsqu'ils atteignent les objectifs. Ils n'ont pas besoin de surveiller leurs moindres faits et gestes."

Certains syndicats également n'hésitent pas à rappeler que les frais de fonctionnement du télétravail - électricité, internet, matériel, doivent rester à la charge de l'employeur.