DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Déconfinement : "La priorité, ce doit être la sécurité", insiste le maire de Madrid

euronews_icons_loading
Déconfinement : "La priorité, ce doit être la sécurité", insiste le maire de Madrid
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne a engagé un processus de déconfinement progressif. Mais ce n'est pas encore vraiment visible, dans la capitale. Euronews a rencontré le maire de Madrid pour évoquer la levée des restrictions.

Le secteur de l'hôtellerie-restauration est, ici comme ailleurs, durement touché par l'épidémie et le confinement. La municipalité de Madrid s'est déjà engagée à des réductions d'impôts.

Mais selon le maire, la reprise d'activités doit répondre à un impératif : la sécurité.

Nous avons élaboré différents scénarios pour pouvoir engager le déconfinement. Il s'agit de pouvoir faire face à la crise économique et sanitaire à laquelle nous sommes confrontés.
La priorité, ce doit être la sécurité.
C'est le message qu'il faudra faire passer à tout ceux qui veulent venir à Madrid, tous les touristes qui veulent revenir : Madrid n'est pas une zone dangereuse, il n'y aura pas de nouvelle vague d'épidémie.
José Luis Martínez-Almeida
Maire de Madrid

Le maire de Madrid dit avoir échangé avec les responsables d'autres grandes capitales en Europe.

Et même si les approches peuvent être différentes à Paris, à Berlin ou à Londres, il y a un réflexion commune.

Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il faut repenser l'utilisation de l'espace urbain, qu'il faut changer les habitudes de mobilité. Nous voulons aller vers une ville où il n'est pas nécessaire de faire de si longs trajets, où tout peut peut être plus proche.
José Luis Martínez-Almeida
Maire de Madrid

La ville a été le théâtre de plusieurs manifestations contre le gouvernement socialiste de Pedro Sánchez. Le maire de Madrid, est lui, issu du Parti populaire (PP, conservateur). Il considère ces bruyantes manifestations comme légitimes.

A mes yeux, il ne faut pas craindre des mouvements de protestation.
Dans toute démocratie, les citoyens ont le droit de manifester.
Ce qui m'inquiète, c'est plutôt l'absence de réponses de la part des dirigeants, ou le fait que certains cherchent à stigmatiser ces manifestants pacifiques.
José Luis Martínez-Almeida
Maire de Madrid

Le maire de Madrid est, jusque-là, épargné par les critiques. Des dissensions se font sentir au sein de la chambre basse du parlement. Mais ce n'est pas le cas au niveau local. Au sein du conseil municipal, chacun s'efforce d'adopter une attitude loyale et constructive. Ce qui explique la popularité dont jouit le maire de Madrid.