PUBLICITÉ

Le cyclone Amphan menace le Bangladesh et l'est de l'Inde

Le cyclone Amphan menace le Bangladesh et l'est de l'Inde
Tous droits réservés Bikas Das/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Bikas Das/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il va toucher terre ce mercredi dans le nord du golfe de Bengale, avec des vents soufflant jusqu'à 180 km/h.

PUBLICITÉ

Alors que le cyclone Amphan s'apprête à toucher terre et à submerger les zones côtières, des familles se pressent pour aller se mettre à l'abri, répondant à l'ordre d'évacuation.

Ce cyclone qui s'annonce comme l'un des plus puissant des dernières années, a contraint le Bangladesh et l'est de l'Inde à évacuer des centaines de milliers de personnes et à les reloger dans des abris, en pleine crise du coronavirus.

Amphan, qui sera porteur de vents violents, de fortes pluies et de montées des eaux risque de provoquer d'importants dégâts dans des villes bondées comme Calcutta.

Le cyclone doit toucher terre dans le nord du golfe du Bengale avec des vents soufflant jusqu'à 180 km/h, l'équivalent d'un ouragan de catégorie 5.

Au Bangladesh, ce sont plus de deux millions de personnes qui sont menacées. Et en Inde, l'État du Bengale-Occidental et la région voisine d'Odisha ont évacué plus de 200 000 personnes.

Mais en pleine épidémie, la promiscuité des abris inquiète. Les autorités du Bangladesh vont y imposer le port du masque et assurent que des pièces isolées seront réservées aux personnes contaminées par le coronavirus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts

A trois mois des élections au Bangladesh, un des leaders de l'opposition a été inculpé de meurtre

Un pont aérien pour évacuer les touristes et amener des médecins à Acapulco après le passage d'Otis