DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Européens misent sur le traçage pour vaincre l'épidémie

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Les tests se multiplient en Europe
Les tests se multiplient en Europe   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Deuil national de 10 jours en Espagne

Le Roi Felipe observant une minute de silence en hommage aux victimes du coronavirus. L'Espagne a entamé un deuil national de dix jours, alors que la pandémie a fait officiellement plus de 27 000 morts dans le pays, un chiffre jugé nettement sous-évalué.

Selon une étude réalisée par un organisme dépendant du ministère de la Santé, le pays a connu en deux mois une surmortalité de 43 000 décès par rapport à la moyenne des dix dernières années.

L'Espagne qui tente de retrouver peu à peu une vie normale. Tests et traçage sont les maîtres mots pour éradiquer l'épidémie. Une stratégie adoptée par la plupart des pays européens dont la France, où le Parlement a approuvé l'utilisation d'une application de traçage numérique "StopCovid", jugée liberticide par ses détracteurs, dont certains au sein même de la majorité.

France : place à la seconde phase du déconfinement

Alors que le spectre d'une seconde vague de contamination semble s'éloigner en France, le Premier ministre Edouard Philippe dévoile ce jeudi la seconde phase du déconfinement. Parmi les mesures les plus attendues, la réouverture des bars et restaurants qui pourrait intervenir la semaine prochaine, sauf dans les régions classées rouge, dont Paris, où les tables pourraient encore rester vides, jusqu'en juillet.

"Je préfère attendre quelques semaines, voire quelques mois, pour rouvrir dans des conditions plus sereines où on va pouvoir accueillir des clients avec une distance un peu plus réduite. J'ai un bistrot, c'est de la convivialité", souligne Stéphane Gouin, gérant d'un restaurant.

Le Royaume-uni lance son système de traçage

De son côté, le Royaume Uni entamera un déconfinement progressif dès lundi prochain avec la reprise partielle des écoles, avant une réouverture envisagée des commerces non essentiels le 15 juin.

Alors que l'épidémie a fait près de 37.500 morts, le gouvernement britannique mise lui aussi sur un système de traçage pour vaincre l'épidémie : "Grâce au traçage des cas contacts, les cliniciens du système national de santé et la personne qui a été testée positive travaillent ensemble pour identifier les mouvements possibles du virus, où il a été et qui d'autre il pourrait avoir infecté", souligne le ministre britannique de la santé Matt Hancock.

Avec ce système de traçage, le gouvernement britannique espère passer d'un confinement généralisé à des mesures de quarantaine individuelles. Le dispositif s'appuiera également à terme sur une application numérique, actuellement testée sur l'île de Wight.