DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sondage : les Français favorables à une enquête en Chine sur l’origine du coronavirus

Des personnes portent des masques pour aider à freiner la propagation du coronavirus sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris, le samedi 16 mai 2020.
Des personnes portent des masques pour aider à freiner la propagation du coronavirus sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris, le samedi 16 mai 2020.   -   Tous droits réservés  Michel Euler/The Associated Press
Taille du texte Aa Aa

Alors qu’en France les mesures de confinement contre la pandémie de Covid-19 s’assouplissent une à une, les Français pointent la Chine du doigt et souhaitent un enquête internationale sur l’origine du nouveau coronavirus. C’est en tout cas ce que montre un sondage exclusif Euronews.

Tout d’abord, une large majorité des sondés sont persuadés de la responsabilité de la Chine dans la crise sanitaire actuelle. Ils sont au total 55% à penser que l’Empire du milieu est “largement" ou “plutôt" responsable de la situation — respectivement 30% et 25%. Seul 10% des personnes interrogées disent que Pékin n’est pas du tout à mettre en cause, 11% ne savent pas.

De plus, pratiquement la moitié des personnes interrogées — un échantillon de 1 500 Français de plus de 18 ans — est soit “tout à fait d’accord" (26%), soit “d’accord" (23%) sur le fait que la Chine devrait être tenue financièrement responsable des pertes économiques et humaines causées par la crise du coronavirus.

Pour une enquête internationale en Chine

L’enquête d’opinion pour Euronews montre aussi que 69% des sondés s’accordent à dire que la Chine a d'abord couvert ou caché la gravité de la menace du coronavirus lorsqu'il est est apparu, contre 15% qui ne le pensent pas.

Et les personnes interrogées souhaitent des réponses sur le sujet. Deux tiers aimeraient en effet qu’une enquête indépendante sur les origines de la pandémie de coronavirus en Chine ait lieu — 37% sont “tout à fait d’accord" et 31% “d’accord". Seul 6% sont contre une telle enquête.

Les sondés aimeraient aussi que la France pousse diplomatiquement pour cette solution : 62% d’entre eux pensent que l’Hexagone devrait se joindre aux demandes de “l'Australie, (du) Royaume-Uni et (des) États-Unis [qui] ont demandé qu'une équipe indépendante d'enquêteurs de plusieurs pays soit autorisée à entrer en Chine pour enquêter sur les origines de la pandémie de coronavirus,” selon l'intitulé de la question. Un peu moins d’un sondé sur cinq (18%) est contre.

Ce sondage exclusif pour Euronews a été réalisé par l’agence Redfield & Wilton Strategies sur un échantillon représentatif de 1 500 citoyens français en âge de voter, interrogés entre le 24 et le 25 mai.