PUBLICITÉ

Au temps du covid-19, le paiement par carte de crédit a la côte

Au temps du covid-19, le paiement par carte de crédit a la côte
Tous droits réservés TOLGA AKMEN/AFP or licensors
Tous droits réservés TOLGA AKMEN/AFP or licensors
Par Trent Murrayeuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au temps du covid-19, le paiement par carte de crédit a la côte : en Grande-Bretagne par exemple le paiement en argent liquide disparaît au profit de la carte, plus hygiénique.

PUBLICITÉ

Alors que de plus en plus de magasins ouvrent à nouveau leurs portes au Royaume-Uni, les commerçants cherchent de plus en plus à s'assurer que les risques de propagation de Covid-19 sont réduits au minimum.

Une mesure largement utilisée consiste à interdire l'argent liquide et à demander aux clients d'utiliser leur carte de crédit.

Comme de nombreuses entreprises londoniennes, Cafe de Nata a renoncé à manipuler de l'argent.

_ "Nous savons qu'il est très important que les clients et le personnel se sentent en sécurité. C'est pourquoi l'une des premières choses que nous avons faites a été de dire "nous allons nous passer du cash", tout doit être payé avec ma carte. Et comme nos transactions se situent normalement entre cinq et dix livres en moyenne, voire vingt, il est facile pour les gens de payer par carte sans contact. L'argent liquide contient tellement de bactéries. On sait que les billets et les pièces contiennent beaucoup de bactéries. Il est donc beaucoup plus facile de réduire les contacts entre le personnel et les clients. "_

Abdul Virji - Propriétaire, Cafe de Nata Londres

 Avec l'ouverture prévue d'un plus grand nombre de commerces au Royaume Uni le 15 juin, l'utilisation de la carte sera probablement essentielle pour réduire le risque d'infection dans les boutiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Irlande du Nord : Rishi Sunak et Leo Varadkar à Belfast pour "un jour historique"