EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Le roi Charles III et le Premier ministre Rishi Sunak (archive 25 octobre 2022).
Le roi Charles III et le Premier ministre Rishi Sunak (archive 25 octobre 2022). Tous droits réservés Aaron Chown/PA
Tous droits réservés Aaron Chown/PA
Par euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis l'annonce de sa maladie, le roi s'est mis en retrait d'une partie de ses obligations publiques, c'est son épouse Camilla et son fil, William, qui vont assurer l'intérim.

PUBLICITÉ

Le palais de Buckingham a déclaré que Charles III avait commencé à recevoir un traitement contre son cancer et qu'il devrait rester à Londres pour le moment.

Le roi a été diagnostiqué lors d'un récent traitement pour une hypertrophie de la prostate. Le Palais n'a pas révélé de quel type de cancer il s'agissait.
Les experts estiment que le fait que la maladie avait été détectée à un stade précoce était plutôt rassurant.

"Lors de l'examen du bassin, d'autres organes sont également examinés", rappelle Patricia Price, oncologue. "Peut-être aussi que des tests préopératoires ont été effectués. Mais l'essentiel est qu'il semble qu'il ne présente aucun symptôme de ce cancer. Tous les messages que nous avons reçus sont très rassurants."

Le monarque de 75 ans, qui a accédé au trône après le décès de sa mère la reine Elisabeth II en 2022, a été invité à se retirer de ses engagements publics. Il est attendu  que certains d'entre eux seront désormais assurés par la reine Camilla et par William, le prince héritier. Son autre fils, le prince Harry, vivant aux États-Unis, est attendu au Royaume-Uni pour rendre visite à son père dans les prochains jours.

Depuis l’annonce de la découverte d’un cancer chez le souverain, les réactions internationales s'enchaînent.

Emmanuel Macron a souhaité ce lundi soir 5 février un "prompt rétablissement".

"Nos pensées sont avec le peuple britannique. Amitiés", a poursuivi dans une publication sur X Emmanuel Macron. Le président américain Joe Biden a de son côté dit "se faire du souci" pour le souverain, et espère lui "parler bientôt". L’ex président des États-Unis Donald Trump a décrit Charles III comme un "homme formidable (...) nous allons tous prier" pour lui.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a adressé ses "meilleurs vœux" à Charles III. "Comme les Canadiens de partout au pays et les citoyens du monde entier, je pense à Sa Majesté le roi Charles III", a-t-il écrit sur le réseau social. 

Le premier ministre australien Anthony Albanese a lui indiqué espérer que le roi "retourne à ses devoirs aussi tôt que possible". La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a aussi dit "souhaiter un prompt rétablissement" au roi.

«Le pays tout entier soutiendra le roi»

Outre la classe politique britannique, des célébrités ont également réagi, selon la BBC, comme l’ex-footballeur et journaliste sportif Gary Lineker, qui s’est dit "désolé" d’entendre cette «horrible nouvelle». David Suchet, connu pour son rôle d’Hercule Poirot, a lui félicité le fait que Charles III ait "publiquement partagé son diagnostic".

Les mauvaise quant à la santé du roi interviennent au moment où Kate, l'épouse de son fils William, a été hospitalisée pour une opération de l'abdomen dont la cause est tenue secrète. Elle n'a plus été vue en public depuis son apparition avec le reste de la famille pour Noël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kate Middleton révèle être atteinte d'un cancer et suivre une chimiothérapie

Quel secret cache donc l'étrange photo de famille de Kate Middleton ?

No comment : 77 baleines échouent sur une plage en Ecosse