Les néo-fascistes et les ultras italiens manifestent contre la gestion de la crise du coronavirus

Les néo-fascistes et les ultras italiens manifestent contre la gestion de la crise du coronavirus
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les néo-fascistes et les ultras italiens manifestent contre la gestion de la crise du coronavirus. A Rome, quelques 2 000 personnes ont critiqué le gouvernement et alerté sur les conséquences économiques du confinement.

PUBLICITÉ

Furieux de la façon dont leur gouvernement a géré la crise du coronavirus, ils ont montré leur colère au Circus Maximus de Rome. Des centaines de néo-fascistes italiens et de supporters de football manifestaient en soutien à ceux qui souffrent économiquement de la crise.

La police est intervenue lorsque les manifestants s'en sont pris aux journalistes, les traitant de terroristes. Une bagarre a eu lieu entre deux manifestants, apparemment déclenchée lorsque l'un d'eux a commencé à parler aux médias.

Des supporters de grands clubs comme la Lazio y ont participé, mais d'autres ont refusé. Le plus grand groupe d'ultra de l'Inter Milan, par exemple, a déclaré que la manifestation était trop politique. Huit personnes ont été arrêtées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie