DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la pandémie s'accélère en Afrique du Sud

euronews_icons_loading
Covid-19
Covid-19   -   Tous droits réservés  Themba Hadebe/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

C'est l'épicentre de la pandémie de coronavirus en Afrique. Avec plus de 60 000 cas, l'Afrique du Sud compte 25% de l'ensemble des cas officiellement recensés sur le continent. Et le virus a causé la mort de plus de 1 300 personnes.

Le train Phelophepa 1, équipé de personnels soignants, sillonne les routes d'Afrique du Sud depuis plus de 25 ans. Il tente désormais de dépister le plus de personnes possibles pour enrayer la pandémie de coronavirus, alors que le pays a déjà commencé à lever les restrictions.

Mais le pic de la pandémie n'est attendu que dans les prochaines semaines. Les tests continuent donc d'être menés en nombre. Problème : les déplacements des habitants pour raison professionnelle compliquent la tâche, selon cette soignante et augmentent le risque d'infection.

"Ils travaillent au Cap, ils travaillent dans le Gauteng, et tous ces déplacements font qu'il y a eu des infections dans cette région et cela nous a rendus incapables de gérer les choses", souligne-t-elle.

Si le pays de 58 millions d'habitants a réalisé plus de 600 000 tests - c'est plus que n'importe quel autre pays d'Afrique - les autorités ont exprimé leur inquiétude face à la pénurie de kits de tests Covid-19 et de réactifs sur le continent africain. Fin mai, l'Afrique du Sud comptait près de 100 000 tests en attente d'être analysés.