DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'acteur britannique Ian Holm est mort : le "Bilbo" du "Seigneur des Anneaux" avait 88 ans

euronews_icons_loading
Ian Holm photographié lors de la sortie du premier volet du "Hobbit" à Londres, le 12 décembre 2012
Ian Holm photographié lors de la sortie du premier volet du "Hobbit" à Londres, le 12 décembre 2012   -   Tous droits réservés  Photo by Jon Furniss/Invision/AP
Taille du texte Aa Aa

Le comédien britannique Ian Holm est mort ce vendredi, dans la matinée, à l'âge de 88 ans. Son talent, très apprécié au Royaume-Uni, a été reconnu dans le monde entier grâce à son habileté à passer des planches du théâtre le plus classique - notamment au sein de la troupe Royal Shakespeare Company - au cinéma le plus spectaculaire et populaire, pour lequel il a notamment tourné dans les sagas "Le Seigneur des Anneaux" et "Le Hobbit" : il y tenait le rôle du charmant et malicieux Bilbon Saquet, dit "Bilbo".

Son agent(e), Alex Irwin, qui a annoncé la triste nouvelle, a précisé que Ian Holm s'était "éteint paisiblement à l'hôpital, entouré par sa famille". L'acteur souffrait de la maladie de Parkinson qui a fini par l'emporter. Le public londonien avait pu le voir une dernière fois en janvier dernier à l'occasion du Newport Beach Film Festival; il y était apparu en fauteuil roulant, extrêmement changé physiquement et diminué.

"Charmant, gentil et furieusement talentueux"

On ne peut évidemment pas résumer ses rôles au cinéma en ne citant que les oeuvres de Tolkien mises brillamment en scène par Peter Jackson. Ian Holm a également joué dans "Les Chariots de feu", qui a reçu quatre Oscars en 1982, "Alien", "Le Cinquième élément", "La Folie du roi George"... Ses prestations dans plusieurs séries télévisées ont également marqué les spectateurs.

Alex Irwin a voulu témoigner de son grand talent, qui ne faisait jamais varier ni sa modestie ni sa gentillesse, et de l'amour que lui portaient les professionnels et le grand public :

C'était un génie sur les planches et à l'écran, qui a remporté de nombreuses récompenses et qui était aimé des réalisateurs, du public comme de ses collègues. Son esprit pétillant allait toujours de pair avec un scintillement espiègle dans ses yeux (...)

Charmant, gentil et furieusement talentueux, il nous manquera énormément