EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Travailleurs étrangers : l'UE appelle à plus de contrôles

Travailleurs étrangers : l'UE appelle à plus de contrôles
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le rebond de la pandémie de Covid-19 en Allemagne relance le débat sur les inégalités de traitement auxquelles doivent faire face de nombreux travailleurs étrangers dans l'industrie de la viande.

PUBLICITÉ

Le rebond de la pandémie de Covid-19 en Allemagne relance le débat sur les inégalités de traitement auxquelles doivent faire face de nombreux travailleurs étrangers dans l'industrie de la viande.

Plus de 1 500 salariés ont été infectés dans un abattoir du groupe Tönnies, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, et ces entreprises font souvent appel à des sous-traitants, qui dérogent aux obligations. Bruxelles appelle à davantage de contrôles.

"Nous sommes en train de publier des lignes directrices", indique le commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux Nicolas Schmit, "et nous appelons les États membres à développer et à renforcer les contrôles car ce qu'il se passe n'est conforme ni au droit social européen, ni aux lois nationales du travail. Et vous savez que lorsqu'il n'y a pas de contrôle, il y a une certaine liberté de traiter les gens d'une manière indécente".

Les employeurs font appel à des sous-traitants pour réduire les coûts de main-d'oeuvre. Un statut qui permet à ces entreprises d'échapper à la directive européenne sur les travailleurs détachés, alors que les employés venus d'autres pays se retrouvent le plus souvent logés dans des conditions  précaires qui les exposent davantage aux risques sanitaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quel impact aura l'Euro 2024 sur l'économie allemande ?

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen